2017, quels sont les enjeux de l’industrie de la santé?

Ce n’est plus un secret, le marché de la santé atteint une phase de maturité. Les plus gros acteurs du secteur n’ont pas d’autre choix que de redoubler d’efforts pour trouver les relais de croissance et ainsi amortir le déclin annoncé d’ici 2020. DEXSTR a passé en revue des tendances qui se profilent sur 2017, l’optimisation et l’ouverture seront les mots d’ordre à suivre !

LEVER LES FREINS AU DÉVELOPPEMENT DE MÉDICAMENTS

drug development

Depuis toujours, la mise au point de médicaments se déroule en plusieurs étapes successives, faisant appel à des services bien distincts qui se trouvent parfois même être sur des sites différents. Bien que certaines de ces étapes soient régies par des délais réglementaires, il n’en reste pas moins que certains obstacles ralentissent le processus. C’est notamment le cas du transfert de connaissances. Le caractère confidentiel des données générées dans les étapes en amont du développement ainsi que leur volume souvent conséquent, constituent une barrière à la transmission du savoir. Cette configuration cloisonnée des entités de recherche perturbe le développement de la molécule finale. Voici un premier point soulevé par bon nombre d’industriels. Et pour cela, la mise en place de processus internes (procédures de partage, réunions, etc..) ou d’infrastructures informatiques par exemple sont privilégiées.

L’amélioration de la performance opérationnelle en optimisant la fluidité entre les services et en facilitant les échanges en interne constitue l’un des leviers préférés à mettre en place, assurément !

FAIRE DE LA COLLABORATION UNE PRIORITÉ

L’industrie de la santé subit beaucoup de pression : financières, juridiques ou opérationnelles, qui peuvent être soulagées par la création de plateformes. Voici un échantillon des différents types de plateformes à exploiter :

 

  • Les plateformes d’échanges d’idées et d’informations. L’open innovation bat son plein : proposer ses idées, encourager la discussion, privilégier l’agilité et exploiter toutes les sources d’idées, voilà un modèle qui permet de révéler les talents et stimule l’innovation en entreprise.

 

  • Les plateformes technologiques, la mutualisation des instruments et des ressources sont des solutions gagnantes. Elles permettent de limiter les investissements de départ, et de palier à l’obsolescence des instruments. Recourir aux plateformes technologiques, c’est s’assurer d’être à la pointe de la technologie et se reposer sur l’excellence des experts du domaine.

 

 

collaboration
  • Les plateformes d’échanges de compétences. Alternative aux plateformes technologiques, il suffit parfois de partager, ou d’échanger son savoir-faire avec des équipes spécialisées dans une thématique ou une technique. La collaboration est au cœur du développement dans beaucoup de secteurs et elle fait, peu à peu, sa place dans l’industrie de la santé. Ces échanges de compétences soulèvent la question d’échange de données parfois volumineuses ou confidentielles. Si en interne des solutions existent (zones de stockage partagées), ce n’est pas toujours évident d’échanger des données avec des équipes externes ou géographiquement éloignées. Plusieurs solutions informatiques sont dédiées au partage de connaissances, telles que Sharepoint ou Inquiro, notre solution, dédiées au partage de connaissances scientifique de gros volumes et sans limites de stockage.

LES MODÈLES CLINIQUES CENTRÉS SUR LES PATIENTS

patient centered studies

L’ère du développement de médicaments Blockbuster est maintenant révolue, la tendance est aux modèles centrés sur le patient. Recibler les développements sur le patient, favoriser son implication, l’encourager à partager les résultats obtenus, les problèmes rencontrés et ses attentes. Le cabinet PwC déclare dans un de ses rapports que 2,5 millions de terabytes de données sont générés chaque jour, et que ces quantités seront grandissantes avec l’émergence des objets connectés. Ces données ont cet énorme potentiel de radicalement transformer la façon dont l’industrie pharmaceutique fonctionne. OK, mais quel est l’intérêt me direz-vous ?

La collaboration tripartite entre le médecin, les patients et les industriels permet de recueillir de précieuses informations qui permettront à terme de proposer des traitements, non plus basés sur l’interprétation simple de symptômes, mais personnalisés et adaptés aux attentes et besoins du patient.

Cette approche permet de tendre vers un modèle de développement alternatif de médicaments et réouvre des portes que l’on considérait déjà exploitées. Reconsidérer les traitements existants en basant les développements sur le croisement de données biométriques, cliniques et analytiques ne peut qu’être une amélioration de l’existant.

LES MÉDICAMENTS DEVIENNENT HIGH TECH

De la pilule qui signale l’heure d’ingestion jusqu’aux inhalateurs qui enregistrent les heures de prise, le marché du médicament se modernise indéniablement.

Il s’avère que ces innovations se révèlent particulièrement importantes dans certaines pathologies chroniques, et pour certaines populations dites « à risques » telles que les enfants ou les personnes âgées pour lesquels il est parfois difficile de contrôler la prise de médicaments.

La pharmaceutique prend peu à peu le virage Hightech pour faciliter le confort des patients et le suivi des médecins. La rencontre des disciplines, la synergie des connaissances, l’alliance des big pharma et des start-ups prometteuses poussera le marché de la santé vers l’avant.

High tech pills

RENTABILISER SES CONNAISSANCES

SKMS data management

Trouver un moyen d’exploiter tout le potentiel de la technologie acquise dans une entreprise, et des données qu’elle détient, pour réduire le temps et tirer profit du manque à gagner qui en découle. La mise en place de tels leviers est un moyen de rentabiliser au plus vite (et de façon pérenne) ses investissements.

Le Scientific Knowledge Management en est un exemple parfait, et tous les métiers autour du laboratoire sont concernés par ses avantages, découvrez dans cette animation les bénéfices du Knowledge Management pour les différents métiers de l’industrie de la santé.

C’est probablement la solution qui s’intègre le plus rapidement dans l’industrie pour en extraire rapidement de la valeur : décloisonner les services ou encore proposer un moteur de recherche qui permet de retrouver rapidement ses données sont autant d’avantages qui font gagner un temps précieux aux laboratoires.

Si vous voulez commencer votre expérience de Knowledge Management avec DEXSTR maintenant, cliquez ici.

Sources :

Deloitte, Life science industry outlook 2017

La tribune, Industrie pharmaceutique : 2017 sera-t-elle une année record en Fusion et Acquisition ?

Pharmavoice : The challenges facing pharmaceutical leaders

Investingnews : Top pharmaceutical trends for 2017

Investingnews : Pharmaceutical Outlook 2017: Seeking a Competitive Edge

Share on LinkedInTweet about this on Twitter